Vivre l’éthique avec les TIC! Réflexion éthique sur la franchise, la vérité

Intention pédagogique : Amener l’enfant à réfléchir sur la franchise, la vérité et le mensonge par l’illustration, le théâtre de marionnettes ou l’enregistrement de la voix.

Intention pour l’enfant
Au cours de ce projet, l’enfant :

  • Effectuera une réflexion éthique sur la franchise, la vérité et le mensonge.
  • Utilisera l’illustration et l’enregistrement de sa voix ou le théâtre de marionnettes comme moyen d’expression.
  • Utilisera l’appareil photo ou l’application Clips sur une tablette numérique en contexte d’apprentissage.

Brève description de l’activité

  • Amorce
     
    • Questionner les enfants, lors d’une causerie, sur leur connaissance des termes suivants : vérité, mensonge et franchise. Consigner les réponses des enfants au tableau ou sur une feuille.
    • Lire le livre « Atchoum! Les mensonges ». Pendant la lecture, inviter les enfants à nommer leur sentiment à l’aide des affichettes des sentiments à ces moments de l’histoire :
      • Et si tu faisais semblant d’être malade? (page 6)
      • Tu inventes cette histoire pour éviter d’aller à l’école? (page 17)
    • Questionner les enfants après la lecture :
      • Est-ce que ton idée de la vérité et du mensonge a changé à la suite de la lecture du livre « Atchoum! Les mensonges »? Utiliser les réponses consignées plus tôt pour comparer les réponses.
         
  • Réalisation
     
    • Mise en place :
      • Placer les enfants en équipe de 2 ou 3.
      • Piger une situation problème par équipe et la lire avec les enfants.
      • Inviter les enfants à cibler comment ils se sentiraient si cette situation leur arrivait à l’aide des affichettes des sentiments.
      • Demander aux enfants de nommer deux choses qu’ils pourraient faire dans la situation et de voir comment ils se sentiraient suite à chacune de ces options. ATTENTION : Il est important de laisser les enfants trouver leurs solutions eux-mêmes sans trop les guider. Il est possible qu’un enfant ne trouve pas des solutions à un problème. Il faut profiter de cette occasion pour échanger avec lui afin de l’aider dans l’élaboration de leurs réponses.
      • Amener les enfants à choisir la solution qu’ils trouvent la meilleure dans la situation.
         
    • Production (au choix de l’enseignante) :
      Bande dessinée ou Théâtre de marionnettes
      • Aborder la bande dessinée dans son ensemble pour mieux comprendre son concept :
        • Apporter quelques bandes dessinées dans la classe et les faire manipuler.
        • Définir les termes : bande et vignette ou case.  
      • Expliquer aux enfants le contenu de chaque case à l’aide du canevas de bande dessinée.
      • Faire un modelage de la création d’une bande dessinée devant toute la classe sur le TNI.
      • Distribuer les rôles :
        • Enfant 1 : dessine la situation-problème et le sentiment associé.
        • Enfant 2 : dessine la solution et le sentiment associé.
        • Si enfant 3 : dessine et colorie une des quatre cases de la bande dessinée.
      • Découper chaque vignette et les prendre en photo individuellement à l’aide de l’application Clips sur une tablette numérique. (Tutoriel Clips)
      • Enregistrer la voix des enfants qui décrivent leur bande dessinée dans l’application Clips.
      • Aborder la bande dessinée dans son ensemble pour mieux comprendre son concept :
        • Apporter quelques bandes dessinées dans la classe et les faire manipuler.
        • Définir les termes : bande et vignette ou case.
      • Expliquer aux enfants le contenu de chaque case à l’aide du canevas de bande dessinée.
      • Faire un modelage de la création d’une bande dessinée devant toute la classe sur le TNI.
      • Inviter les enfants à choisir une marionnette et un accessoire selon la situation à illustrer.
      • Distribuer les rôles :
        • Enfant 1 : dessine la situation-problème et le sentiment associé.
        • Enfant 2 : dessine la solution et le sentiment associé.
        • Si enfant 3 : dessine et colorie une des quatre cases de la bande dessinée.
      • Pratiquer les dialogues en dyades.
      • Fixer la bande dessinée à l’intérieur d’un castelet pour aider les enfants lors de la présentation de leur théâtre de marionnettes.
      • Filmer la présentation du théâtre de marionnettes avec une tablette numérique en mode « VIDÉO ».
         
  • Intégration
     
    • Demander aux enfants comment ils se sont sentis durant le projet. Utiliser les affichettes de sentiments.
    •  Remplir en groupe ou individuellement la grille d'auto-évaluation.
    • Visionner les vidéos de la bande dessinée ou du théâtre de marionnettes faits en classe et demander aux enfants comment ils se sentent après avoir visionné leur présentation.
    • Le jeu du dé :
      • Coller les six situations-problèmes sur chaque face d’un cube.
      • Inviter chaque enfant à tourner le dé devant la classe.
      • Lire la situation-problème à la classe et poser la question aux enfants qui sont invités à répondre librement.
      • Encourager les enfants à trouver plusieurs réponses différentes à la situation.
    • Faire un retour sur les questions posées en amorce de l’activité.
      • Exemple : « Maintenant, qu’est-ce que la vérité pour toi? Qu’est-ce que le mensonge? »
Ressources à consulter

Pour s'inspirer avec les marionnettes

Compétences

  • Compétence ciblée
    • Compétence 2 - Affirmer sa personnalité
       
  • Compétences sollicitées
    • Compétence 3 - Entrer en relation avec les autres
    • Compétence 4 - Communiquer oralement
    • Compétence 6 - Mener à terme un projet

Suggestions

  1. Il pourrait être pertinent de réaliser cette situation d’apprentissage à la troisième étape puisque l’enfant sera plus mature et donc plus à même de répondre aux questions. De plus, les apprentissages réalisés sur les émotions au courant de l’année pourront être mis à profit. Finalement, les enfants pourront plus aisément utiliser le matériel numérique.
     
  2. Pour le côté réflexion éthique de la situation d’apprentissage, il faut accueillir toutes les réponses des enfants durant la causerie pour donner la place aux échanges tout en recadrant les propositions. Il est important de se placer dans une posture de questionnement pour que les enfants aient l’occasion de réfléchir par eux-mêmes. Il importe de ne pas se placer en position de détenteur des bonnes réponses pour les amener à cerner la réponse et action adéquate en regard de la situation.
Note
  • Cette situation d’apprentissage se vit sur quelques jours.

Quelques photos du projet, cliquez sur la photo pour la voir en plus grand format.
Auteures : Marie-France Packwood et Josée Lechasseur, enseignantes à la commission scolaire Des Phares

Canevas de la situation d'apprentissage provenant de la CSDHR, du Service national du RÉCIT à l’éducation préscolaire, de l'UQAM dans le cadre de CAp Robotique (MEES, 2018-2019)

Mise à jour le 07-10-2019