Pictogramme

Quelques exemples de questions à poser aux enfants pour vous aider dans vos observations.

À ce sujet, voici ce qui est écrit dans le Programme-cycle à la page 9.
« 
Observer le cheminement de l’enfant, c’est adopter une attitude d’écoute et porter un regard attentif sur ce qui se passe et ce que révèlent ses gestes et ses paroles. L’observation permet de cerner les habiletés, les connaissances, les apprentissages, les intérêts, les questionnements, les attitudes, les comportements, les démarches, les stratégies et les besoins de l’enfant. Le jeu libre est propice à l’observation de l’enfant et de ses interactions dans un contexte naturel. Les activités sont un autre moment qui permet de cerner si l’enfant a besoin d’un soutien additionnel et de lui fournir des outils favorisant son développement ; les observations sont effectuées lors d’activités qui amènent l’enfant dans sa zone proximale de développement. Dans la perspective d’agir tôt, observer l’enfant est important et présente des occasions de mieux cibler les interventions à mettre en place. »

Le Programme cycle fait aussi référence aux éléments à observer à la page 14.
« Les éléments d’observation reposent sur des manifestations ou des faits vécus dans le quotidien de la classe qui permettent à l’enfant de développer des attitudes et des comportements (savoir-être) ainsi que des démarches et des stratégies (savoirfaire) ou de réaliser des apprentissages et d’acquérir des connaissances (savoirs). Ces manifestations aident à mieux cerner le cheminement de l’enfant sur son continuum de développement et de constater comment il réagit seul ou avec de l’aide. Elles peuvent guider la différenciation pédagogique et la mise en œuvre d’interventions ciblées, le cas échéant. »

Mise à jour le 18 -04-22