3. Le profil des intervenantes et des intervenants de Passe-Partout

Cadre d'organisation du Programme Passe-Partout

3 Le profil des intervenantes et des intervenants de Passe-partot

3.1 Leur portrait

À cause de la diversité des besoins, le travail des intervenantes et des intervenants de Passe-Partout peut varier de façon importante d'une commission scolaire à l'autre. Aussi, pour atteindre les objectifs visés par le programme Passe-Partout, les intervenantes et les intervenants auprès des parents et des enfants (1) doivent posséder un large éventail de connaissances, d'habiletés et d'attitudes.Pour mener à bien leur travail, les intervenantes et les intervenants doivent posséder un large éventail de connaissances, d'habiletés et d'attitudes.
(1) Il est prévu dans le contexte d’intervention de ce programme deux profils d’intervenants : un qui agit principalement auprès des parents et l’autre qui intervient tant au niveau de ces derniers qu’auprès des enfants. Lorsque ce dernier est secondé par une éducatrice celle-ci possède les compétences requises.

3.1.1 Leurs connaissances

  • L'intervenante ou l'intervenant doit : connaître la psychologie humaine et le développement de l'enfant, de l'adulte et des relations entre les parents et les enfants; (1)

L'intervenante et l'intervenant de Passe-Partout doit avoir des connaissances relatives:

  • à la psychologie;
  • avoir des connaissances de l'environnement et du milieu de vie des familles côtoyées;
  • aux populations visées;
  • connaître le système scolaire, ses structures et ses valeurs
  • au système scolaire;
  • connaître l'ensemble des ressources du milieu susceptibles d'élargir la portée de l'intervention et savoir en tirer profit; (2)
  • aux ressources du milieu;
  • connaître différentes techniques d'animation, de formation, de gestion de groupe et de relation d'aide;
  • aux techniques d'animation et de relation d'aide;
  • connaître le programme d'éducation préscolaire.
  • au programme.
(1) Les connaissances qui figurent à cet item sont acquises ou en voie de développement.
(2) Fort de ses liens, au-delà des connaissances apparaissant à cet item, il s’avère essentiel que l’intervenant accorde une grande importance à être en réseau avec les différents partenaires sociaux et scolaires qui gravitent autour de la famille. (Csss, municipalité, cpe, organismes communautaires, table de concertation, comité d’action locale etc.)

3.1.2 Leurs habiletés et leurs attitudes (1)

Les intervenantes et les intervenants de Passe-Partout doivent être capables:Les intervenantes et intervenants de Passe-Partout doivent avoir des habiletés et des attitudes relatives : au travail d'équipe à la diversité culturelle;
  • de travailler en équipe;
 
  • de prendre en considération le phénomène du « choc des cultures »;
 
  • d'entretenir des préjugés favorables à l'égard des parents;
  • aux préjugés favorables
  • de concevoir, de planifier et d'offrir un contenu  et des activités appropriés aux objectifs visés (2);
  • au choix approprié des activités;
  • d'apprivoiser, de mettre en confiance et de valoriser les participantes et les participants en misant sur les compétences déjà acquises;
  • au développement de relations de confiance;
  • de susciter des discussions, d'encourager la solidarité entre les participantes et les participants et de laisser une place importante au partage
  • au développement de relations interpersonnelles;
  • des expériences vécues;
 
  • d'encourager la réflexion et le questionnement personnel et collectif;
  • • au développement de la conscientisation;
  • de favoriser l'autoapprentissage et l'autodéveloppement;
  • au développement de l'autonomie;
  • de faciliter la communication et la collaboration entre les parents et les enfants grâce à des qualités d'accueil, d'écoute, de respect et d'ouverture.
  • au développement d'attitudes de respect et d'ouverture.

(1) En plus, cela exige une grande capacité à négocier avec diverses contraintes.
(2)  Voir les
exemples de scénarios d'animation liés aux différents thèmes (7e accordéon)

3.2 La tâche

La tâche des intervenantes et des intervenants de Passe-Partout comporte des interventions professionnelles qui se définissent comme suit : recherche et développement, information et formation, animation et gestion, conseil et accompagnement, encadrement et supervision, organisation et promotion, collaboration. Habituellement, ces personnes relèvent des services éducatifs des commissions scolaires.
  • La tâche des intervenantes et intervenants gravite autour de plusieurs axes.
Pour être efficaces, ces personnes doivent être engagées sur une base continue et stable. Ainsi, les objectifs du programme pourront être atteints et ses valeurs préservées.
  • Ces personnes doivent être engagées sur une base continue et stable.
Pour garantir la qualité de l'intervention d'une personne à temps complet, il faut tenir compte du nombre de groupes rencontrés. Ainsi, au cours d'une même année scolaire, le nombre de familles auprès desquelles une personne travaille est d'environ 130 (1), lorsqu'elle est secondée pour les rencontres d'enfants. Cependant, si une personne anime elle-même les rencontres de parents et les rencontres d'enfants, ce nombre de familles est d'environ 80 (1).
  • La tâche des intervenantes et intervenants est définie selon le nombre de familles ou de groupes rencontrés.
Pour assurer la dynamique des groupes et permettre à tous de s'exprimer, les groupes de parents ou d'enfants doivent être composés d'au moins neuf familles et ne pas dépasser dix-sept familles (2).
  • Il y a un nombre minimal et un nombre maximal de familles par groupe.
Il importe de prévoir, à l'horaire hebdomadaire des intervenantes et intervenants, le temps nécessaire (3) à la planification, à l'organisation, à la préparation et à l'évaluation des activités. Dans certains cas, il faut aussi prévoir d'intégrer à leur tâche le temps de déplacement d'un groupe à l'autre.
  • D'autres éléments de la tâche sont à considérer : horaire, planification, organisation, préparation des rencontres, évaluation des activités et temps de déplacement.
Afin de rendre justice à ce cadre et assurer la réussite de l’intervention, la mise en place des conditions prescrites sont essentielles. 

(1) Compte-tenu des tâches inhérentes à l’animation et à l’importance de la qualité relationnelle intervenant-clientèle, le respect des nombres proposés est une condition essentielle pour répondre aux intentions du programme

(2) S’appuyant sur les études faites en animation (Saint Arnaud, Moreno) le nombre optimal de famille est de 12. Il serait donc important de ne pas s’en éloigner, ni vers le haut, ni vers le bas.

(3) Voici quelques tâches de l’animatrice : Description de tâches du Val-des-Cerfs

Définir ce qu’implique l’organisation de Passe-Partout; contacts à faire, réservation de locaux, rencontres des éducatrices (entrevues), horaire, calendrier, tout pour rendre à l’aise et accueillir les parents (cafés, appels…)

3.3. La qualification

Passe-Partout est un soutien aux compétences parentales, il s'adresse aux enfants et aux parents et exige de ses intervenantes et de ses intervenants une formation de niveau supérieur dans des domaines où l'on étudie les interventions d'aide aux enfants et aux adultes. Ces professionnels qui travaillent auprès des familles doivent avoir un baccalauréat ou l'équivalent dans l'un des domaines suivants : animation, psychologie, éducation, travail social ou dans un domaine connexe jugé pertinent par la commission scolaire.Les intervenantes et intervenants de Passe-Partout doivent détenir un diplôme de premier cycle universitaire ou une qualification équivalente dans un domaine relié à leurs responsabilités.

3.4 Le soutien à la formation et au perfectionnement

L'expansion de l'offre de service à la petite enfance, l'importance de la cohérence et de la continuité des interventions dans ce milieu rendent nécessaire, chez le personnel, une formation non seulement initiale mais continue (1). Le ministère de l'Éducation, avec la collaboration de différents organismes, verra à lui offrir un soutien à la formation et au perfectionnement.Le Ministère verra à offrir un soutien à la formation et au perfectionnement aux responsables de l'animation.
Pour lutter contre des sentiments d'isolement et d'incertitude, il existe des occasions concrètes d'échange d'idées et d'enrichissement. Dans ce but, le colloque Passe-Partout a lieu annuellement et fournit l'occasion de se retrouver pour partager des expériences, réfléchir à des pratiques et se donner une formation sur mesure. Des gens de divers milieux professionnels (enseignantes et enseignants de la maternelle, éducatrices et éducateurs des services de garde, personnel de direction des écoles, personnel administratif et personnel des CLSC ou des organismes communautaires) fréquentent aussi ce colloque.Des occasions de rencontre et une aide concrète sont offertes aux intervenantes et intervenants :
  • le colloque annuel;
     
Dans le souci d'aider les commissions scolaires à mettre en marche l'intervention Passe-Partout dans leur milieu et afin d'en assurer le bon fonctionnement, nous précisons dans la présente partie du guide d'organisation, certains éléments à considérer.L'inscription des enfants de 4 ans à Passe-Partout devrait se faire en même temps que l'inscription à la maternelle.
(1) Il est prévu dans l’établissement du per capita indexé chaque année qu’une partie de ce financement soit allouée à actualiser la formation des participants (colloques, séminaires etc)

(Règles budgétaires pour l'année scolaire 2010-2011, Commission scolaires, fonctionnement)