Le sauvetage du poulailler

Intention pédagogique :  Amener l’enfant à coopérer et à développer son esprit logique par le biais de l’élaboration d’un plan.

Brève description de l’activité

  • Amorce
     
    • Lecture du livre « Une poule sous la patte ».
    • Costume de renard pour Blue-Bot
       
  • Réalisation
     
    • Tout d’abord, l’enseignante demande aux enfants de former un cercle de façon à ce que tout le monde puisse voir la planche de jeu (grille).
    • Explications du contexte de jeu aux enfants :
      • « J’aimerais que tous les enfants s’assoient en cercle autour de moi. Il faut que tout le monde puisse voir le jeu. Nous allons avoir besoin de Blue-Bot. Le but est d’aider Blue-Bot (déguisée en renard) à se rendre au poulailler ». L’enseignante pointe le poulailler du doigt pour que les enfants puissent se repérer.
      • L’enseignante fait deux dyades. Elle demande à la première dyade de venir s’asseoir de chaque côté du tapis de jeu. Par la suite, elle explique aux enfants la tâche à accomplir.
    • Placer les obstacles :
      • Elle dit à la première équipe : « Vous pouvez voir ici qu’il y a plusieurs obstacles, soit des buissons, des arbres, Boubou, la fermière, des clôtures, etc. Vous devez donc aider Blue-Bot à se rendre au poulailler. Pour ce faire, vous devez disposer des obstacles sur la grille de jeu. Par contre, vous devez, tous les deux, vous entendre sur le choix des obstacles (nombre limité). Quand vous êtes d’accord, vous pourrez les mettre en dessous du tapis de plastique transparent. Faites attention, Blue-Bot doit être capable de se rendre au poulailler d’au moins une façon ».
      • Au besoin, l’enseignante intervient si les enfants oublient de laisser un chemin au robot. Si cela se produit, elle questionne les jeunes. Ainsi, ils devront réfléchir à ce qu’ils ont fait pour trouver une solution afin de réussir le défi.
      • Pendant que les deux enfants accomplissent leur tâche, les autres observent ce qui se passe. L’enseignante s’assure qu’ils restent en silence. De plus, elle observe les stratégies utilisées par l’équipe ainsi que les difficultés rencontrées, s’il y a lieu. Puis, elle les note sur la feuille prévue à cet effet.
         
  • Observateurs
     
    • Avant que les deux enfants se mettent au travail, l’enseignante affiche sur le tableau blanc interactif (TNI) la feuille d’évaluation par les pairs.
      Elle pose la question suivante : « Te souviens-tu de ce qu’il faut observer? »
      Elle prend la réponse de deux ou trois enfants. S’ils ne la connaissent pas, elle mentionne qu’il faut observer si l’enfant regarde son coéquipier lorsqu’il parle, s’il l’écoute quand il parle et s’il partage ses idées. Elle précise aussi qu’elle sait que c’est difficile de tout regarder en même temps, alors qu’il faut simplement faire de son mieux.
    • Puis, elle demande aux enfants de choisir un enfant à observer. Elle modélise la façon d’observer : « Si j’observe A, je vais regarder s’il regarde B quand il lui parle ou quand elle lui parle. Je vais aussi regarder s’il écoute ce que B lui dit et s’il lui donne des idées ».
      Par la suite, elle demande « Est-ce qu’un d'entre vous voudrait me répéter ce qu’il faut faire quand nous observons? » Encore une fois, elle prend la réponse d’environ deux jeunes et les complète au besoin. Lorsque le retour sur la feuille d’évaluation par les pairs est terminé, elle dit aux deux enfants qui font la tâche avec Blue-Bot qu’ils peuvent commencer à choisir leurs obstacles.
    • Lorsque les deux enfants ont terminé de placer les obstacles, l’enseignante leur demande de retourner s’asseoir à leur place de départ dans le cercle. Puis, elle demande à l’autre équipe de venir s’asseoir de chaque côté de la planche de jeu.  L’équipe doit programmer Blue-Bot pour qu’elle se rende dans le poulailler. Elle précise que le robot doit entrer dans le poulailler pour réussir sa mission.
       
  • Programmer Blue-Bot
     
    • L’enseignante met à leur disposition le panier contenant les différentes commandes pour le déplacement de Blue-Bot ainsi que le robot plastifié dans le but de les soutenir en cas de difficultés.
    • Tout au long de cette partie, les deux enfants doivent réussir à s’entendre sur les commandes qu’ils devront utiliser.
    • L’enseignante les observe pendant qu'ils réalisent la tâche, toujours en s’assurant que les autres restent attentifs et en prenant des notes sur la feuille prévue à cet effet (voir Annexe C) pour garder des traces des actions réalisées.
    • Quand les enfants ont terminé de préparer les commandes pour Blue-Bot, ils peuvent la programmer.
    • Dans la situation où ils ne réussiraient pas le défi, l’enseignante pourrait leur demander « selon vous, où est votre erreur? ».
    • S’ils ne la trouvent pas, elle pourrait leur offrir de demander l’aide de ses pairs dans la classe.
       
  • Intégration
     
    • Après l’activité, l’enseignante demande aux jeunes d’aller s’asseoir à leur place. Elle reprend chaque étape avec les enfants. Elle débute en demandant s’ils se rappellent le nom de la personne qu’ils observaient.
    • Quand tu as observé ton ami, est-ce qu’il a toujours regardé son coéquipier ?
      Si oui, tu mets un bonhomme vert. Sinon, tu mets un bonhomme rouge. S’il l’a regardé juste un peu, tu mets un bonhomme jaune ».
      Elle répète ces consignes pour les deux autres critères, soit :
      • « Je partage mon idée.»
      • « J’écoute l’idée de l’autre. »
    • Elle précise aux enfants qu’elle ne veut pas entendre la réponse à voix haute. Ils doivent seulement colorier l’image.
    • Quand les trois étapes sont complétées, l’enseignante leur pose quelques questions:
      • « Qu’est-ce que tu as aimé? »
      • « Comment as-tu trouvé l’expérience de travailler avec ton ami? »
      • « Qu’est-ce que tu as trouvé difficile? »
      • « Qu’est-ce que tu as appris? »

Compétences

  • Compétence ciblée
    • Compétence 5 - Construire sa compréhension du monde
      • Décrire sa démarche
      • Organiser ses idées
  • Compétence sollicitée
    • Compétence 3 - Interagir de façon harmonieuse avec les autres
      • Collaborer avec les autres
      • Participer à la vie de groupe (exprimer ses idées et écouter les autres)

Matériel requis

Auteures : Emily Paquin stagiaire de Marie-Josée Beaudin, enseignante à la commission scolaire des Hautes-Rivières

Canevas créé par la CSDHR, le Service national du RÉCIT à l’éducation préscolaire et l'UQAM pour CAp Robotique (MEES, 2018-2019)